UA-75894842-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2015

Beaucoup d'activité aux trois Youga

Notre voyage de décembre avait plusieurs objectifs : travailler sur le recyclage des sacs plastique avec proposition de nouveaux modèles, travail de fond sur la qualité et les finitions ; mettre en place le projet du puits ; informer et motiver la population sur certaines plantes ; voir comment les choses avaient évoluées depuis notre voyage initiatique au Burkina Faso.

L'accueil fût joyeux et chaleureux..

https://youtu.be/KBKm8RDwbs0

La première surprise à été la formation d'une association, Mérébara, réunissant des membres féminins et masculins et venant des 3 yougas.  Rappelons que Youga Piri et Youga Dougourou sont très haut perchés et qu'il faut une bonne marche sur des "chemins" escarpés pour venir à l'atelier, au siège de l'association à Youga Na. Le but de cette association est principalement de lutter contre la pauvreté et de pouvoir améliorer les conditions de vie tellement précaires. Par le travail de recyclage que font les femmes et quelques hommes qui aident à couper les sacs, il est possible de gagner des fonds qui permettront d'acheter des outils, des médicaments, de la nourriture ou tout ce qui aidera au moment où le besoin sera là.

DSCN0164.JPG

réunion de tous les membres de l'association. Les femmes ne lâchent pas leur ouvrage.

 

De plus, chaque jour, Youssouf, un jeune d'un village voisin mais originaire de Youga, donne un cours d'alphabétisation à ceux et celles qui le souhaitent. Pour l'instant c'est BKM qui finance cette formation mais à terme nous aimerions que Mérébara soit autonome et la finance elle même .

 

CIMG0088.JPG

cours d'alphabétisation

 

Youssouf apprend aux filles les mots techniques afin que nous puissions communiquer avec elles sans avoir recours à une personne qui traduit.

 https://www.youtube.com/watch?v=sWheguB2KFI

 

  

Par la suite, après la construction du puits il est prévu une clôture pour un jardin associatif, qui permettrait  d'assurer une nourriture plus variée, plus nutritive et plus abondante que le mil seul. Ce jardin donnerait une activité aux hommes qui se sentent, pour la plupart, assez peu concernés par l'artisanat. Il permettrait également la culture de quelques plantes médicinales.

 

Le recyclage

Encore une surprise, très bonne, les femmes avaient fait une production assez impressionnante de bracelets, suivant nos instructions données à Obo au Burkina. Non seulement la production était importante mais en plus le travail était bien plus fin et raffiné que nos propres modèles. La seule chose manquante, les finitions. Nous étions attendus pour cette tâche, afin de donner aux ouvrages une finition qui assure esthétique et solidité. 

En plus de ces bracelets, il y avait tout un tas d'autres choses, plus ou moins réussies ou abouties, mais avec une force de proposition ; des bobs, des gants, une culotte pour bébé, des casquettes, des ceintures, des sacs, des coussins etc..

Tout ceci avait été bien gardé dans une armoire sans conscience du potentiel de ces ouvrages et sans savoir ce que la population allait en penser. Nous avons donc assisté aux réactions, étonnées et positives des uns et des autres face à nos créations. C'était chouette de voir les gens se réjouir en apprenant qu'il ne s'agissait que de sacs plastique. Très touchant aussi de voir ces femmes prendre conscience petit à petit de la valeur de leur travail et de tout ce qu'on pourrait faire avec ces techniques.

DSCN0116.JPG

travaux pratiques

 

 

DSCN0085.JPG

Travaux pratiques

 

 

CIMG0107.JPG

Apprentissage d'un nouveau modèle. Obo, Adama et Korka très concentrées.

 

 

hommes à la coupe.jpg

Hommes à la coupe des sacs

 

 

DSCN0102.JPG

Apprentissage des finitions

 

 

lavage des sacs219.JPG

Nettoyage des sacs plastique

 

 

CIMG0122.JPG

ceintures

 

CIMG0124.JPG

bracelets 

 

 

Sally pose sa tete dans le cousin.jpg

Sally coiffée d'un bonnet, pose sa tête sur un coussin.

Les chûtes de sacs servent à remplir les coussins

 

Pour nous l'objectif est atteint, apporter une idée réalisable avec très peu, voir quasiment pas de moyens, fabriquer des objets qui reste dans l'esprit de l'artisanat traditionnel, apporter un concept que la population s'accapare et se fait sienne..

En plus c'est écologique puisque ça nettoie l'environnement.. Vraiment très encourageant.

D'ailleurs aux trois Youga, on ne regarde plus les déchets du même oeil..

 

Depuis, la créativité à fait son chemin… Bien sûr en Afrique on aime les perles..

 Voici donc les dernières créations, qui paraît-il, font un tabac dans le coin..

bracelet perle-1.jpg

 

bracelets perles9.jpg

 

 

Le puits

Après plusieurs années d'attente pour réunir suffisamment d'argent et beaucoup de palabres, il a été enfin décidé que les travaux commenceraient après notre visite. Les villageois ont été très investis et ont travaillé nuit et jour sans relâche.

Ce puit permettra de désengorger les 2 puits déjà existants qui alimentent les 3 villages en saison sèche et se tarissent avant que toute la population ai pu s'approvisionner. Il permettra également d'arroser le futur jardin partagé.

Puit de youganah.jpg

 

Quelques vidéos..

https://www.youtube.com/watch?v=iDWxGeZQAOc&feature=y...

https://www.youtube.com/watch?v=hUn4g2e9qks&feature=y...

https://www.youtube.com/watch?v=NQyI1lMhJtw&feature=y...

https://www.youtube.com/watch?v=iqaiJWUBaNg&feature=y...

08/03/2015

Premiers essais dans le jardin de Koriomé

Le jardin communautaire de Koriomé commence à verdir.

Après de longs moments passé à partager le terrain de façon équitable, chaque famille du village a enfin sa parcelle pour cultiver fruits, légumes et plantes vertueuses.

Les parcelles font environ 3m sur 5m.

Le compost est en place et les premières semences ont été faite avec succès.

Ibrahim à eu la bonne idée de suggérer aux villageois de commencer par des plantes qu'ils connaissent déjà, et ce pour les motiver et qu'ils ne se découragent pas dès les premiers essais. Effectivement pour nous aussi c'est un plaisir que de voir ces premiers résultats.

Le village a déposé des demandes de puits dans d'autres associations. Ils ont déjà reçu du matériel mais n'ont pas la totalité de leurs besoins. C'est tout de même en très bonne voie et pour l'instant ils se débrouillent avec ce qu'ils appellent leurs puits traditionnels.

 

premiers essais dans le jardin .JPG

Premiers essais dans le jardin

 

pépinières de Moringa.JPG

Pépinières de Moringa

 

plans d'oignon et compost.JPG

Plans d'oignons et compost

 

puits traditionnel.JPG

Puits traditionnel

MAUVAISE NOUVELLE

L'administration ne nous a pas donné l'autorisation d'émettre des reçus fiscaux.

Par conséquent pour l'année 2014 et les suivantes il ne sera pas possible d'avoir d'avantages fiscaux.

Vos dons seront 100% générosité..